There 4 you
  •   info@there4you.be
  •   +32 477 250 240

Découvrez notre agenda complet

et suivez une de nos formations

Même sans le vouloir, nous sommes attachés à notre passé. Des enfants qui assistent à des disputes fréquentes de leurs parents peuvent avoir des réactions différentes ; prenons l’exemple d’un enfant qui constate avec désespoir qu’il ne peut rien y faire, qui se met dans un coin et essaie de se faire oublier. 

Ce comportement qui peut être judicieux dans ces moments là, ne le sera vraisemblablement plus quand il sera adulte.
Et pourtant lors d’une réunion professionnelle si des personnes débattent vivement de leurs idées, un sentiment d’impuissance l’envahira, lui fera se sentir tout petit, le conduira à se mettre en retrait, brouillera son esprit et l’empêchera de regarder la situation objectivement et d’affirmer son opinion.

Nous voyons ainsi que sans le vouloir, de façon automatique et inconsciente, nous sommes envahis par des émotions anciennes qui prennent le pouvoir et nous entrainent à rejouer toujours le même scénario. Il peut être intéressant de repérer la manière dont chacune de nos émotions, attitudes et pensées qui débouchent, dans cet exemple à un manque de confiance en soi, se rattachent à des situations d’enfance. Même si nous sommes lucides quant à cette dépendance, nous avons du mal à couper le lien réflexe qui amène cette réaction plutôt qu’une autre.

Alors sommes nous définitivement emprisonnés à notre passé, enchaînés à nos conditionnements ? oui et non.

Nous ne sommes pas vraiment libres d’être nous même tant que nous n’avons pas coupés les liens conscients et inconscients qui nous relient à nos parents.
Certains pensent ne plus avoir de problèmes liés à l’enfance, se croient suffisamment détachés de leurs parents pour ne plus subir leur influence.
Effectivement une distance géographique et/ou affective peut témoigner d’une certaine distance.
Mais ne soyons pas dupes ! N’oublions pas que dans le cas où nous sommes fâchés avec notre famille, même si tous les ponts sont coupés, nous sommes quand même entravés par la rébellion qui est l’expression d’une ré-activité et non pas un acte décidé librement.
Et si on entretient des rapports harmonieux avec ses parents, on peut avoir l’impression d’être d’accord sur tout, il n’en reste pas moins que nous avons des cicatrices émotionnelles enfouies qui dictent nos comportements.

Si nous n’avons pas conscience de la manière dont les traits de caractères négatifs appris dans l’enfance, tirent les fils de nos vies et comment ils nous font constamment vivre en conflit, il y a peu de chance de vivre une existence harmonieuse dans les relations familiales, de travail ou d’amitié. Quand nos comportements inadéquats nous font trop souffrir, nous éprouvons alors le besoin de nous libérer.

La prise de conscience et la motivation à évoluer sont les préliminaires indispensables à tout changement. Certaines personnes entreprennent un long parcours de recherche et de connaissance de soi, tous ces efforts sont louables et enrichissants, mais arrivées à un certain stade, elles ont beau identifier les causes de leurs problèmes, les changements de comportements ne sont pas au rendez-vous. Se contenter de choses que l’on sait, ne fait pas avancer. Toute nouvelle prise de conscience devrait être un moteur d’action. Alors parfois il est nécessaire d’accepter de se faire aider afin de profiter du déclic de la compréhension pour passer à l’action concrète.

Une aide en coaching peut débloquer une situation problématique ponctuelle ou récurrente (conflit familial, dans le couple, avec un enfant, répétition d’échecs personnels ou professionnels, impression de tourner en rond, difficulté à communiquer en équipe, difficulté à s’affirmer, à faire des choix…) ou constituer un temps confidentiel et privilégié de parole libre pour mettre de l’ordre dans son esprit, déposer ses soucis sans polluer ses proches avec ses préoccupations.

Pour ceux qui souhaitent s’attaquer aux racines des problèmes actuels provenant de la dépendance aux conditionnements passés, il existe un formidable moyen de se libérer de ses schémas parentaux: le Processus Hoffman. C’est un stage résidentiel de 8 jours. Cette méthode structurée, claire, accessible à tous, prend en compte toutes les dimensions de l’être humain, et est constituée de 4 étapes : la prise de conscience des traits négatifs qui affectent la qualité de vie ; l’expression de l’énergie qui les retient, un grand nettoyage des émotions douloureuses ; la compréhension du cœur qui peut aller jusqu’au pardon, la réconciliation avec sa propre histoire ; l’intégration de ces nouvelles bases de transformation intérieure pour une vie épanouie. Le PH est favorable à toute personne ressentant la nécessité de sortir de situations répétitives, de relation toxique ou d’émotions négatives. En guérissant vos blessures, vous récupérez du pouvoir sur vous-même et surtout votre liberté d’adulte. Oui c’est possible en une semaine !

Le coaching - Qu'est-ce que c'est ?

Folder Intro au Coaching FR CV

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Qu'est-ce le processus Hoffman ?

Adobe Photoshop
90%
WordPress
70%
Java Script
50%
Photography
80%